Voilà un post sans aucun rapport avec ce que je vous montre d'habitude ... je ne parle pas souvent de mes plantes vertes !

Mais voilà, il arrive qu'au gré de nos promenades webbesques, on tombe sur LE site. Et pour mes plantes d'intérieur, ça a été le déclic.

J'ai une veranda : merveilleux pour faire pousser des plantes, non ? Mais bon le petit problème c'est que par beau temps, ça peut monter à 40° là dedans ... et les plantes meurent de soif si je ne les arrose pas tous les jours ...
Quand aux pots à réserve d'eau, j'en avais un peu, mais ça coûte un bras s'il faut en équiper toutes les plantes.

Donc j'ai cherché des idées et j'ai trouvé : pas besoin d'acheter les pots à réserve d'eau, rien de plus facile que de se les bidouiller soi-même !

Quelques lacets  ou portes badges synthétiques (et là je me réjouis de tout garder ...), un cache pot un peu petit, ou un simple bocal et tour est joué !

En fait il suffit d'un peu d'imagination pour combiner tout ça à l'infini en fonction de ce qu'on trouve à la bonne taille ...

Et si parfois le pot ainsi arrangé ne parait pas des plus esthétiques, tout est oublié en quelques semaines car les plantes poussent alors très vite et viennent masquer ce qu'il faut cacher. Bon bien sûr, avec les plantes les plus sages, il vaut mieux privilégier un joli pot !

Et si on est prêt à accepter un pot plus moche encore, il suffit de récupérer une vieille bouteille de soda.
Croyez-moi : mon mari s'est beaucoup moqué de la mocheté du truc. Au début seulement, plus maintenant ...

sub-irrigation en bouteille de soda

Les boutures de ces deux bégonias nénuphars ci dessous ont été faites en même temps, mais l'une pousse en sub-irrigation tandis que l'autre est dans un pot classique. 

 sub-irrigation et plantation standard

Un crassula et un palmier indéterminé : vous voyez que le diamètre du pot est légèrement supérieur à celui du cache-pot : comme ça le pot reste coincé en haut et ne touche pas le fond. Il faut donc retirer la plante du pot et glisser des mèches dans les trous. Ce sont ces mèches et non la plante qui vont tremper dans l'eau.


Ma photo explicative est moche, mais il faudra faire avec !

pots à reserve d'eau maisonpots à reserve d'eau : démonstration

Ici un cassula, un chlorophytum et un saint paulia qui se repose après une seconde floraison délirante. On ne voit le pot qui déborde que pour le crassula.

subirrigation

Pour ces boutures de bégonia (je n'en connais pas le nom) et d'épipremnum, je n'avais plus de petits cache pots sous la main : je me suis contentée de les poser sur un lit de billes d'argiles, les mèches tout au fond. J'admets que l'ensemble n'est pas beau, il va falloir y remédier !

subirrigation sur billes d'argile

En dernier un fittonia et un bégonia rex, tout simplement dans des bocaux. Pas idéal pour le buffet du salon, mais parfait en mélange avec les autres plantes.

Fittonia en subirrigationbégonia rex en subirrigation

Merci donc à dont le site très complet m'a bien aidée.